Poudlard en 1975. Un certain Tom Riddle, alias Lord Voldemort, commence à faire parler de lui.. VMVS.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Midi du matin, on est déjà à fond !

Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin Oaks
+ Alias « Fais tourner. »
avatar

Masculin
▬ Messages : 8
▬ Âge : 21
▬ Année d'étude : Quatrième année.
▬ Job : Elève de Hufflepuff.
▬ Humeur : Stone.

REVELIO
♣ BLOC-NOTE:

MessageSujet: Midi du matin, on est déjà à fond !   Mar 17 Aoû - 15:28

Rater une pause déjeuner n’est pas un problème pour moi, tant que la raison est valable et acceptable à mon esprit obsédé. Mon estomac passe au second plan à la seule et unique condition que ce qui lui grille la priorité soit mon lit, ou les plantes. En l’occurrence, ma passion botanique est l’heureuse élue du jour, et gagne par conséquent un panier garni bien mérité. Je lève une main et m’ébouriffe mes cheveux déjà en pagaille, à peine ennuyé, et jette un coup d’œil autour de moi. À cette heure-là, les serres et leurs alentours sont bien évidemment vides. Les élèves, en bons moutons bien élevés qu’ils sont, doivent d’ores et déjà tous être agglutinés dans la Grande Salle ; à quelques secondes près, je suis certain de ne pas me tromper. Mais c’est plutôt positif. Pour moi, je veux dire. Au moins, ils me laissent en paix pour m’adonner à ma passion. Déjà qu’on m’ennuie assez souvent lorsque je veux pieuter durant une après-midi, alors si en plus on s’obstine à me déranger jusqu’aux serres, non mais où va le monde.. Enfin. Assuré d’être seul, je dépose silencieusement mon sac contre le verre incassable de la serre numéro 3, ma cible d’aujourd’hui, et je fouille dans ma poche d’un air détaché, ne tardant pas à en ressortir un trousseau de clés. Innombrables, les clés. Faire des doubles n'a pas été une entreprise particulièrement difficile ; le plus dur a été de les chiper au professeur, et, croyez-moi, ce ne fut pas de la tarte. Enfin, je trouve rapidement le petit objet en métal gravé du chiffre 3, et l’insère dans la serrure avant de la faire tourner.

La porte s’ouvre silencieusement, et je récupère mon sac, prenant le temps de ranger mes précieuses passe-partout, avant de m’engouffrer à l’intérieur de la serre. Je salue les plantes par habitude, et entends un piaillement strident me répondre du fin fond de la serre, m’arrachant un sourire amusé. Peu de personnes savent que les fleurs, les arbres et autres herbes, mauvaises ou non, peuvent créer des relations avec les humains. Pas toutes, bien évidemment, et magiques, de préférence. Mais ça arrive. Et je crois avoir socialisé tout végétal plus ou moins sentimental de ce collège. Ils sont habitués à mes visites, et moi, je leur permets de se distraire momentanément. Juste le temps de recueillir ce dont j’ai besoin pour mes décoctions maisons. Balançant mon sac sur la table en bois, je fouille à l’intérieur de celui-ci pour en extraire une paire de gant et des sachets plastiques plus ou moins vides, ainsi que deux ou trois fioles. J’enfile les premiers, et m’empare des seconds en laissant les troisièmes sur la table, n’en ayant pour l’instant pas besoin. Et, sachant d’ores et déjà ce à quoi je vais m’attaquer, je me dirige vers un plan de fleurs variant de rose à violet dont les pétales miroitent aux quelques rayons de soleils perçant la barrière des vitres. Des sortes de cosmos magiques dont les propriétés étaient plus ou moins similaires, quoique accentuées par les flux sorciers qui les parcouraient. M’agenouillant face à elles, je caresse du bout des doigts leurs pétales, et les fleurs s’ouvrent en grand, semblant réclamer leur quota d’affection. Un nouveau sourire arque mes lèvres, et je me frotte un œil à l’aide de mon poignet avant de relever mes manches. Au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mondingus Fletcher
+ Alias « T'as pas cent balles ? »
avatar

Masculin
▬ Messages : 4
▬ Âge : 22
▬ Année d'étude : Quatrième, yeah
▬ Job : J'apprend à être proxénète
▬ Humeur : Profiteur

MessageSujet: Re: Midi du matin, on est déjà à fond !   Mar 17 Aoû - 16:46

Du temps de l'école primaire, quand il ignorait encore tout du monde des sorciers et de ses mystères, Mondingus avait déjà commencé à s'intéresser à l'argent. Il lui était apparu très tôt que c'était le moteur du monde, l'huile permettant de glisser vers le bonheur, qu'il ne connaîtrait jamais tant qu'il vivrait dans ce cocon de prolétarisme où il avait vu le jour. Il s'avéra aussi qu'il était assez doué, et très vite il comprit qu'il fallait viser ce qui intéressait les adultes pour que le business soit florissant auprès des gosses de son âge ; les cigarettes et les bouteilles d'alcool devinrent donc ses armes principales, qu'il mania très vite avec une dextérité hors normes.

Quand il quitta Portsmouth pour Poudlard, son petit royaume retomba au point mort et il du tout recommencer en incluant la case magie dans sa grille de comptes ; ce ne fut pas évident et les deux premières années qu'il passa dans l'école furent un massacre, mais le rouquin n'était pas du genre à laisser filer impunément les bonnes affaires, et il était certain que les sorciers étaient exactement pareils que les gens qu'il avait connu ; et si il ne pouvait pas les apater avec du tabac, il trouverait autre chose. Ce n'étaient pas les idées qui manquaient, et le pouvoir de persuasion qu'il reconquérissait petit à petit était à nouveau en train de se montrer productif.

Dans sa classe se trouvait un type de Poufsouffle qui, d'après ce qu'on disait, fabriquait des drogues grâce aux plantes qu'il chourrait dans les serres. C'était une rumeur, les types qu'il fournissaient restant très discrets, mais Ding avait reniflé là un filon des plus intéressants. Ouais, il convaincrait Benjamin de travailler avec lui. Ca ne serait sûrement pas bien compliqué vu la tension artérielle de ce mec.
Un beau jour, Ding le suivit donc jusqu'au fameuses serres qu'il le regarda ouvrir avec des clés, fasciné. Il les avait volées ? Reproduites ? Ding avait bien déjà essayé de forcer la porte, mais la magie était plus forte que ses techniques à base d'épingles à cheveux.

Se faufilant à l'intérieur, il ne jeta pas un regard aux diverses plantes colorées qui l'entouraient pour rejoindre directement le petit brun, penché sur un des pots géants qui étaient alignés là.

"Mec ? Faut qu'on parle affaires."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Midi du matin, on est déjà à fond !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» en été, matin ou soir ? [sujet du mois de juillet/Août]
» Urioso à la lumière du matin ou du soir
» petite sortie samedi apres midi
» S'entrainer le matin...
» Sorties de ce matin double de silure et canne casse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Noctem -1 :: Something wicked this way comes :: L'extérieur de Poudlard :: • Les serres de Botaniques-
Sauter vers: